BADRA

 

 

 

 

 

 

 

            B eauté, c’est ton miroir qui fait fondre la glace

 

 

            A u détour d’un regard, un regain de chimères

 

 

 

 

            D ire aussi le désir, ce désert que l’Atlas

 

 

            R etient  en l’empêchant de se noyer en mer

 

 

 

 

            A l’instar de mon cœur qui ne tient plus en place

 

 

 

 

 


 

retour à l'accueil                            retour à la liste des poèmes