CONCETTA

 

 

 

 

 

                                                               

C omme les vagues laissent sur le sable des traces

 

O u de sel ou d’écume souvent inaperçues

 

N ‘est-il pas dans tes yeux que mon regard embrasse

 

C e limon de l’envie dans le hasard conçue ?

 

E t n’est-il quelques chance pour quelques doux échanges

 

T issés dans le satin d’une nuit de plaisir

 

T oujours recommencés dès que la mer nous change

 

A ux grèves du matin où renaît le désir

 

 

 

 

 

 

 

 


 

                           retour à l'accueil                            retour à la liste des poèmes