CYRILLE

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                  

C e désir que je sens,

 

Y souscris tu aussi ?

 

R essenti si récent

 

I nespéré, voici

 

L e temps venu d’agir

 

L e temps d'être indécent

 

E t d’aimer sans rougir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

                           retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes