GUY

 
    

   

                        
 

                        

                         G rand ténébreux aux cheveux fous qui me fascine

                         U n poème est toujours un dessein qu'on dessine

                         Y lis tu le grand mal de t'aimer qui lancine


 


 


 

 

                 

 


 

 retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes