JEAN MICHEL

         J eune et beau tu demeures pour moi le séducteur
         E
n quête de conquêtes et en chasse sans cesse
         A
massant les succès ratissant le secteur
         N
e serait-ce par jeu si ce n’est par faiblesse

        M
ême le temps qui passe a affuté tes armes
         I
l n’est pas de donzelle qui n’y soit pas sensible
        C
ar comme le bon vin lorsqu’il murit le charme
        H
abilement opère sur de plus vastes cibles
        E t elles craquent sans le dire sans oser un « je t’aime »
        L
e plaisir est ton signe et l’amour est ton thème

     

 


 

 retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes