LAURETTE

 

 

 

 

 

                                                                                  

L ‘amour que tu me donnes est pur comme la rose

 

A u plus profond de toi je cherche à enfouir

 

U ne angoisse de mort l’extase en overdose

 

R uisselants nos deux corps jamais las de jouir

 

E t l’on s’embarque encore tous les deux pour Cythère

 

T out prétexte étant bon pour trouver le plaisir

 

T rouver l’éternité sans un cri éphémère

 

E t brûler jusqu’au bout la passion à loisir

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

                                                          retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes