MARIA

 

 

            M ais qu'est-il de plus beau que ce bouton de fleur


           
A l'aube de la femme qui va s'épanouir


           
R iche de rêves encore et que la grâce effleure


          
 I ndicible beauté quil nous faudrait enfouir


           
A u profond de nos coeurs pour parfumer mes pleurs

     

 


 

 retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes