MAZARINE

 

 

 

 

 

 

                                                                                  

M erci pour ta beauté aux vertus cardinales

 

A l'aube de tes yeux voir l'amour se lever

 

Z ig-zaguer sur ta peau d'ivresses matinales

 

A ux frontières de ton corps que j'aurais tant rêvé

 

R ien ne vaut le plaisir toujours recommencé

 

I nspiré par le vent du désir qui nous pousse

 

N e vivre que l'instant chaque nuit chaque jour

 

E t jouir de la vie avant qu'elle ne crie : Pouce!

 

 

 

 

 

 

 

 


 

                              retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes