MIREILLE

 

 

 

 

 

                                        M êlant dans un regard des élans de tendresse

 

                                         I nouis et subtil le désir du désir

 

                                        R ien en moi ne résiste à l'appel de l'ivresse

 

                                        E t je suis comme voile sous le vent du plaisir

 

                                        I l est des océans comme ventre de femme                   

 

                                        L a mer recommencée nous emporte en sa danse

 

                                        L a houle flue et reflue en de vagues cadences

 

                                        E perdus mais heureux nous sombrons corps et âme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

  retour à l'accueil                         retour à la liste des poèmes